Lancement de l’EUROmad 2020

C’est le grand jour, aujourd’hui à 15h, la présidence depuis le Lycée français de Madrid va déclarer l’EUROmad 2020 officiellement ouvert. Des intervenants, de l’émotion, le jour tant attendu va vous permettre de commencer les débats. 

Cette cérémonie d’ouverture sera dynamique et le plus humaine possible même si nous sommes séparés. 

Connectez-vous au lien ci-dessous:

Cérémonie d’Ouverture

L’événement est ouvert à tout le monde, venez nombreux!

Groupe Presse EUROmad

Interventions d’experts tout au long de la modélisation

JM Casa
Jean-Michel CASA

Ambassadeur de France en Espagne
Ancien représentant permanent de la France auprès de l’Union Européenne, ancien directeur de cabinet du Ministère des Affaires Européennes

C Prieto

Cédric PRIETO
Consul général de France à Madrid

G. Lekens
Gautier LEKENS

Ministre conseiller, Ambassade de France en Espagne
Ancien conseiller diplomatique du Premier Ministre


A.Louyot
Anne LOUYOT

Conseillère de coopération et d’action culturelle auprès de l’ambassade de France en Espagne et Directrice de l’Institut Français d’Espagne


O. Dabene
Olivier DABÈNE

Professeur de sciences politiques à Sciences Po Paris.  Chercheur au
Centre d’Etudes et de  Recherches Internationales (CERI, FNSP).
Président de l’Observatoire Politique de l’Amérique Latine et des Caraïbes (OPALC). Ancien directeur du  Campus Universitaire Europe-Amérique
latine de Sciences Po Paris

S Bobin
Shanti BOBIN

Cheffe du Service économique régional Espagne, Portugal, Andorre
Direction générale du Trésor, Ministère de l’Économie et des Finances

F.Soto
Fernando SOTO

Acteur et réalisateur espagnol, Celda 211, La Pecera, Angel Rubio en la
Casa de Papel…


L.Ruano
Lorena RUANO GÓMEZ

Enseignant-chercheur, Études internationales CIDE (Centre de Recherche et Enseignement en Économie), spécialiste des relations internationales
Europe-Amérique Latine

B.Altieri
Bruno ALTIERI
Astronome, ESA (Agence Spatiale Européenne)

J.Uralde
Juantxo URALDE

Député écologiste, président de la Commission de la Transition Écologique
à l’Assemblée Nationale Espagnole, ancien directeur de Greenpeace Espagne


A. Barrau
Message vidéo de bienvenue d’Aurélien BARRAU
Astrophysicien et philosophe, CNRS

C.Lagarde

Message vidéo de bienvenue de Christine LAGARDE
Présidente de la Banque Centrale Européenne

T.Piketty
Thomas PIKETTY
Économiste, Directeur d’études à l’EHESS

Jeunesse d’Europe et de Méditerranée, engage-toi !

Madrid, le 9 mai 2020

“L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre. (…) L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait.”

Cela fait maintenant soixante-dix ans, jour pour jour, que Robert Schuman, un des fondateurs de notre union, prononça ces mots. Mais bien sûr, le monde où vécut Schuman a changé: les sociétés ont évolué, nos modes de vie se sont modernisés, nos pensées se sont renouvelées. 

Pourtant, aujourd’hui encore, les mots de Robert Schuman ont du sens et semblent même avoir pu être imaginés à l’occasion des nombreux événements qui ont mouvementé le déroulement du XIXème siècle où a grandi notre génération. Terrorisme, crises économiques, crises migratoires, guerre commerciale, montée de l’extrémisme, du populisme, réchauffement climatique… Voici quelques problèmes parmi tant d’autres qui perturbent le fonctionnement de nos sociétés et qui menacent l’Union européenne. 

Mais voilà que depuis quelques mois, un autre obstacle a surgi, chamboulant nos vies de manière subite et inattendue et ébranlant tous les organismes de nos nations depuis le chef d’état jusqu’aux simples lycéens.

Semblant inoffensive à son début, une petite “grippe” est devenue une épidémie puis une pandémie mondiale, et enfin une “guerre” comme la qualifient certains dirigeants européens. 

Une autre « drôle de guerre » qui aurait surpris Schuman et son entourage qui sortaient des 5 longues années de la Deuxième Guerre Mondiale: mais désormais, les meilleurs moyens de se défendre dans la rue ne sont plus les fusils mais des masques et des gants… 

Pourtant, cette “guerre”, porte un bilan humain lourd, et engendre déjà des conséquences sociales et économiques dramatiques. 

Cette pandémie, prenant à dépourvu l’Humanité toute entière, a bouleversé tout ce qui nous unit : des événements internationaux comme les championnats sportifs ou les Jeux Olympiques de Tokyo, mais aussi des rassemblements plus simples comme l’EUROmad, au Lycée Français de Madrid.

En effet, pour répondre aux mesures sanitaires en vigueur, notre modélisation a malheureusement dû être annulée.

Trois-cent cinquante participants, treize lycées d’Europe et d’Afrique du Nord, plusieurs générations différentes… C’était notre tentative d’organiser une « réalisation concrète » de Schuman à notre petite échelle de lycéens. C’est encore très loin de grands projets européens comme Erasmus, la fabrique par excellence des citoyens européens, qui n’aurait jamais vu la lumière sans la détermination et l’engagement de Sofia Corradi, autre illustre personnalité européenne; mais c’était le moyen que nous avions trouvé pour concrétiser, à notre manière, ce rêve européen.

Mais nous ne voulons pas nous arrêter là. Nous avons la profonde conviction que la jeunesse européenne doit continuer, malgré tout, à se mobiliser pour promouvoir les valeurs de la démocratie et réfléchir à des réponses concrètes aux crises que traverse notre vieux continent. C’est pourquoi nous avons repensé notre modélisation pour l’adapter aux contraintes que nous impose cette pandémie, plutôt que de l’annuler. L’EUROmad 2020 aura donc bien lieu! La modélisation se tiendra du 5 au 13 juin (Avec une phase de négociations informelles du 5 au 10 juin et de débats formels du 11 au 13) de manière virtuelle au travers des plateformes numériques. 

À l’image de nos institutions, nous nous réunirons ensemble autour de thèmes comme le commerce, les nouvelles technologies, l’environnement, la culture et bien d’autres, tous sans exception bouleversés par la crise sanitaire, ce qui ne peut rendre les débats que plus intéressants! 

Certes, il sera difficile de reproduire par visioconférence ce que nous aurions fait, mais cela restera sans aucun doute une expérience humaine riche qui ne pourra que renforcer les liens qui nous unissent. De plus, ce nouveau format d’EUROmad présente aussi certains avantages qui pourraient vous surprendre.

Enfin, agir par le biais de cette modélisation en cette période historique construira, consolidera notre identité européenne, développera nos capacités oratoires et notre connaissance du monde qui nous entoure, tout comme la modélisation traditionnelle l’aurait fait, malgré toutes les difficultés auxquelles nous devons et nous devrons faire face.

Nous comptons sur vous, jeunesse d’Europe et de Méditerranée pour montrer au monde que nous nous sentons concernés et que malgré le confinement, nous nous mobilisons!

L’équipe organisatrice de l’EUROmad se prononcera prochainement sur les modalités de la modélisation.

Vive l’Europe!

La présidence de l’EUROmad

Les choses sérieuses commencent

Jeudi 16 janvier 2020, 18h30.  Le moment attendu par tous depuis des mois maintenant est enfin arrivé. Les membres de la présidence de l’EUROMAD 2020 se saisissent du micro. Tout le monde est suspendu à leurs lèvres :  ils sont sur le point d’annoncer la répartition des pays.

La liste défile. Chacun se voit attribuer un pays. Chacun a maintenant une mission à remplir. Chacun a maintenant des intérêts à défendre. Les choses sérieuses commencent.  

C’est un moment capital dans le déroulement de la modélisation. Les délégués et chefs d’Etats peuvent d’ores et déjà commencer à se glisser dans la peau de l’homme – ou femme – politique qu’ils devront incarner du 25 au 27 mars. Mais avant toute chose, il leur faut s’attacher à la rédaction des fameux Textes de Politique Générale de leur pays. 

L’attribution des pays permet également aux commissaires de passer à la vitesse supérieure. Et ils ne se sont pas fait attendre ! A peine les pays distribués, ils ont réuni leurs conseils et lancé les premiers débats. “Une harmonisation des impôts au sein de l’UE serait-elle favorable ?” ; “Quelle fiscalisation pour les industries polluantes ?” … Les commissaires des conseils sur l’harmonisation fiscale, sur le commerce ou encore ceux du sommet EUROLAT ont soumis de telles questions à leurs délégués. Pas facile pour des premiers débats… Mais les délégués, plein de ressources, ont tout de même débattu avec verve et entrain ! “Nous avons manqué de temps…” nous a soufflé un commissaire en sortant de la salle de réunion. Tous attendent déjà impatiemment la prochaine réunion-débat ! 

En bref, l’EUROMAD 2020 se concrétise, se précise et approche à grands pas.  Vous en saurez bientôt plus sur ses figures, ses rouages et son déroulement….

Amis européens, nous vous invitons à rester attentifs à nos prochaines publications !

Martin Bottinelli, attaché de presse EUROMAD 

Sachez tout de l’EUROMAD ! Suivez-nous sur Instagram, Facebook, Twitter et sur www.EUROMAD.org