Les choses sérieuses commencent

Jeudi 16 janvier 2020, 18h30.  Le moment attendu par tous depuis des mois maintenant est enfin arrivé. Les membres de la présidence de l’EUROMAD 2020 se saisissent du micro. Tout le monde est suspendu à leurs lèvres :  ils sont sur le point d’annoncer la répartition des pays.

La liste défile. Chacun se voit attribuer un pays. Chacun a maintenant une mission à remplir. Chacun a maintenant des intérêts à défendre. Les choses sérieuses commencent.  

C’est un moment capital dans le déroulement de la modélisation. Les délégués et chefs d’Etats peuvent d’ores et déjà commencer à se glisser dans la peau de l’homme – ou femme – politique qu’ils devront incarner du 25 au 27 mars. Mais avant toute chose, il leur faut s’attacher à la rédaction des fameux Textes de Politique Générale de leur pays. 

L’attribution des pays permet également aux commissaires de passer à la vitesse supérieure. Et ils ne se sont pas fait attendre ! A peine les pays distribués, ils ont réuni leurs conseils et lancé les premiers débats. “Une harmonisation des impôts au sein de l’UE serait-elle favorable ?” ; “Quelle fiscalisation pour les industries polluantes ?” … Les commissaires des conseils sur l’harmonisation fiscale, sur le commerce ou encore ceux du sommet EUROLAT ont soumis de telles questions à leurs délégués. Pas facile pour des premiers débats… Mais les délégués, plein de ressources, ont tout de même débattu avec verve et entrain ! “Nous avons manqué de temps…” nous a soufflé un commissaire en sortant de la salle de réunion. Tous attendent déjà impatiemment la prochaine réunion-débat ! 

En bref, l’EUROMAD 2020 se concrétise, se précise et approche à grands pas.  Vous en saurez bientôt plus sur ses figures, ses rouages et son déroulement….

Amis européens, nous vous invitons à rester attentifs à nos prochaines publications !

Martin Bottinelli, attaché de presse EUROMAD 

Sachez tout de l’EUROMAD ! Suivez-nous sur Instagram, Facebook, Twitter et sur www.EUROMAD.org