Lycée Français de Madrid
sg.euromad@lfmadrid.org

Compte-rendu de la réunion avec M. le Consul Général de France

Modélisation du Conseil de l’Union Européenne du 27 au 29 avril 2022

Réunion avec le Consul de France en Espagne :

Le 8 Septembre 2018 l’équipe de l’Euromad a eu la chance de rencontrer M. Prieto, le Consul Général de France en Espagne. Celui-ci a réalisé une approche détaillée des origines de l’Europe et  l’Union Européenne.

L’un des premiers thèmes que M. Prieto a traité a été celui de la conscience européenne. L’Europe est avant tout « un sentiment d’appartenance »

Il a fait un retour sur le passé de l’Europe avant l’an 2000. De quelle manière la construction européenne a changé sa propre vie. Dès 1995, l’espace Schengen, qui avait été créé en 1985, met en relation 26 pays européens, 400 millions d’habitants, afin de supprimer les frontières intérieures entre ces derniers mais en renforçant les frontières extérieures pour faciliter les flux et donc les échanges.

L’unité européenne repose sur une représentation psychologique, un passeport européen et un plurilinguisme remarquable. Des projets communs pour le respect de l’environnement. Des projets financés par des fonds communs spécifiques.

Une union monétaire est mise en place en 1999 lorsqu’on crée une monnaie commune : l’euro ; dont 19 États européens bénéficient aujourd’hui. La certification européenne ( CE ) représente une unification, une sécurisation et une certification de l’UE.

L’acquisition de la citoyenneté européenne a été un processus marqué tout d’abord par son élargissement successif ( en commençant avec 6 pays et aujourd’hui l’UE en compte 28 pays ) . De grandes dates on marqué cette acquisition :

  • 1957 : Le traité de Rome
  • 1990 : Sciences Po crée une matière consacrée à l’Europe
  • 1992 : Traité de Maastricht, lorsque l’UE naît 
  • 2009 : Traité de Lisbonne

Le sentiment d’appartenance à une grande famille commune naît avec un projet pacifique basé sur un destin commun. Il existe aujourd’hui 24 langues officielles dans l’UE, l’annexion du Portugal et de l’Espagne en 1986 est à souligner puisque cela agrandit cette famille européenne vers le Sud. Un autre moment fort a été la réunification de l’Allemagne, ainsi que l’entrée des nouveaux États membres en 2004, des anciens États du bloc de l’Est et des anciennes Républiques soviétiques, l’entrée de la Croatie en 2013. Ce sont des événements qui contribuent à l’évolution de cette union avec 28 membres au totale et même d’autres États ont souhaité y rentrer tel que la Turquie. Cela mais en avant le pouvoir de l’UE. Mais le 29 Mai 2017 un référendum a eu lieu au Royaume Uni qui a déclenché l’application de l’article 50 de la charte de l’UE relatif à la sortie d’un pays, Royaume Uni, de l’UE. Ceci produit un choc brutal pour cette union.

Malgré cela, cet éveil de l’UE est très important grâce aux grands projets scientifiques : le CERN, le Conseil de Recherche Spatiale( à Villanueva de la Cañada ), la recherche biologique, grands projets en géostratégie ( EUREKA ). Ainsi pour les jeunes étudiants un programme : ERASMUS, a été créé pour les affirmer dans cette appropriation de l’identité européenne. 

L’Europe va essayer de se rapprocher de tous les européens afin de faciliter les études, les échanges entre pays et donc de renforcer le sentiment d’appartenance familiale et d’éveil de la conscience.

D’autre part l’UE a une importance dans les métiers de la diplomatie. Le Conseil des Ministres de l’UE est très important pour le partage d’information et pour les échanges confidentiels élaborés pour un futur. Il est convoqué tous les 6 mois en changeant de pays directeur. 

M. Prieto  a commenté son parcours personnel comme diplomate en commençant par ses début au Quai d’Orsay, où il doit répondre à une commande, travailler à un langage commun européen auprès d’un gouverneur des États-Unis pour demander le sursis d’une condamnation à la peine de mort.

Lorsqu’il a été envoyé en Argentine comme secrétaire pour la politique intérieure en 2001, il a expliqué que dans ce voyage l’UE a été un vecteur de confiance pour lui. De même à Río de Janeiro et en suite en Australie où la dimension européenne de son métier avait été beaucoup plus forte, à cause des discussions sur le climat en vue de l’accord de Paris 2016.

En France, deux sujets sont très porteurs. Tout d’abord le thème de l’environnement a mené à un accord de Paris en Avril de 2016 dans l’Ambassade européenne. Ceci a été possible grâce à l’adoption d’une ligne commune de négociation qui a permis, par exemple, de faire comprendre à l’Australie que l’industrie du charbon mettait en danger l’environnement. Ainsi la persuasion d’autres membres de la diplomatie interne a été possible. Puis, l’Iran est un sujet très présent. L’UE a signé l’accord de Vienne en Juillet 2015 sur le nucléaire iranien. Dans les échanges de l’UE les pays membres ne sont pas toujours d’accord puisque chacun défend ses propres intérêts mais une solution commune est toujours l’objectif.

La coopération européenne est donc fondamentale. Une conférence à Madrid en 2016 a eu lieu pour trouver des terrains d’entente sur le terrorisme et le World Pride.

Les migrants est un thème très polémique et omniprésent actuellement puisque cela produit des fractures au sein de l’UE. Lors de l’arrivée de l’Aquarius à Valence le 16 Juin 2018 il a fallu que l’UE s’organise pour gérer cela. La France a décidé d’en accueillir 250. Il a été établi des « laisser passer » après. La France essaye d’agir avec des débarquements dans les ports les plus proches. Il fallait ainsi définir si les migrants étaient des migrants économiques ou pas. C’est donc un sujet dans lequel l’Europe se divise. Car ceci touche les principes fondamentaux de l’UE : droits de l’homme, droits des réfugiés et la sécurité des personnes. Il y a une tentative de trouver un système plus pérenne d’accueil au niveau européen.

En dépit de cela les États membres sont d’accord dans des grands thèmes tels que la défense, le réchauffement climatique et la sortie du Royaume Uni.

Il en conclut que l’UE est une union pacifique, remarquable grâce au prix Nobel de la Paix obtenu en 2012. Cependant les élections au Parlement européen de 2019 se présentent sous le signe de la démagogie et le repli identitaire, la critique de la bureaucratie européenne éloignée des préoccupations du peuple. Ensuite l’Europe construit d’abord l’aspect économique et monétaire mais laisse de côté l’aspect politique et sociale, ceci est loin des textes des pères fondateurs de l’Europe  qui avaient une vison humaniste progressiste. L’Europe est donc notre opportunité pour changer et améliorer la planète.

« Le Nationalisme, c’est la guerre des peuples et des civilisations » F. Mitterand à Berlin.