Lycée Français de Madrid
sg.euromad@lfmadrid.org

UNE FIN EN BEAUTÉ EN ARCTIQUE

Modélisation du Conseil de l’Union Européenne du 27 au 29 avril 2022

UNE FIN EN BEAUTÉ EN ARCTIQUE

Cette journée qui malgré le fait qu’elle marque une fin a débuté en toute force. Avec un programme chargé, les commissaires ont proposé de retravailler les articles votés les journées antérieures.

Pour la section militaire, les États-Unis ont proposé d’ajouter un amendement qui permettrait d’éviter que la Méditerranée soit une zone plus susceptible de conflit. Pour cela, les pays signataires s’engagent à ne plus déployer de nouvelles bases militaires permanentes de tout type dans la zone méditerranéenne étant donné la militarisation grandissante de la zone. En situation d’urgence ou de guerre, cet article ne s’applique pas. Cet amendement, surtout favorable pour les États-Unis, mais soutenu par la majorité, est donc passé. 

Ensuite, la Lituanie a proposé un amendement sur les déchets marins, qui a été refusé puisqu’il ressemble de trop à un déjà existant ; en plus, il supposait trop de contraintes pour ceux qui pourraient signer, vu que le financement se ferait en fonction du PIB du pays et non en fonction de la quantité que pollue chaque pays, ce qui semble plus judicieux, du moins c’était la condition de certains pays pour accepter l’amendement.  

Finalement, le Canada a présenté un amendement pour protéger la faune et flore du cercle arctique, ce qui reviendrait selon eux à sanctuariser les territoires où habitent les espèces en voie d’extinction. Avec la disparition de la banquise d’ici à quelques années, la protection de l’environnement, notamment dans ces régions est primordiale. Le dernier amendement de la matinée est donc passé avec succès. L’environnement est une question qui unifie beaucoup de pays puisqu’ils sont de plus en plus conscients de l’importance de l’action à toutes les échelles.

En fin de matinée, le texte juridique définitif a été soumis au vote. L’approbation unanime des pays membres de l’UE était indispensable pour la validation finale. Une fois que tous les pays membres ont voté favorablement, c’était le tour des autres pays. La Corée de Sud, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Japon, le Canada et la Norvège ont également voté en faveur. Le texte juridique est ainsi passé avec une unanimité à tous les niveaux. 

Pour finir sur une bonne ambiance, les commissaires ont décidé de rouvrir la gossip box. À l’ordre du jour, musique, dance, déclarations et aveux et surtout ne pas oublier la photo souvenir. Cette commission s’est déroulée pendant ces trois jours et a développé un esprit d’équipe malgré le fait que les délégués ont dû défendre des intérêts différents. 

Emma GIMENEZ et Leonor DÍEZ 

Journalistes d’EUROmad 2022