Lycée Français de Madrid
sg.euromad@lfmadrid.org

Édition 2022

Modélisation du Conseil de l’Union Européenne du 27 au 29 avril 2022

Qu’est ce que l’EUROmad ?

Nous avons à cœur de relever le défi du présentiel, notre objectif principal  étant de réunir le plus grand nombre d’élèves de lycées d’Afrique, d’Asie et d’Europe. 

En effet, nombreux sont ceux qui connaissent le principe d’EUROmad, soit grâce à une participation précédente, soit grâce aux divers échos. Toutefois, chaque année EUROmad accueille de nouveaux intéressés par le projet. Ainsi, dans leur cas les questions restent légitimes : “En quoi consiste exactement l’EUROmad?”; “Quelles sont les spécificités de cette modélisation ?”

Qu’est-ce qu’EUROmad ?

EUROmad est une modélisation des institutions de l’Union européenne, organisée par le Lycée français de Madrid depuis 2019. Ainsi, nous sortons du format traditionnel; MUN, dans lequel les instances modélisées sont celles des Nations Unies. Ce projet a donc pour principal objectif de faire réfléchir et débattre des jeunes lycéens autour de problématiques et sujets d’importance et d’actualité pour l’Union européenne. Ainsi, pendant quelques jours des élèves de Seconde, Première et Terminale, venant de lycées d’Afrique, d’Europe et d’Asie deviennent des Chefs d’États ou des Ministres au sein du Sommet, des Conseils, ou encore Forums, pour défendre les intérêts du pays qui leur a été attribué.

Pourquoi participer à EUROmad ?

EUROmad, c’est tout d’abord une merveilleuse opportunité de découvrir le fonctionnement de la Commission européenne en se mettant dans la peau d’un journaliste, d’un commissaire, d’un ministre ou d’un chef d’Etat. C’est aussi l’occasion d’enrichir sa culture générale en réfléchissant autour d’une problématique qui mènera les débats pendant plusieurs jours et en apprenant à mieux connaître les intérêts géopolitiques de chaque pays selon sa commission. En prenant la parole et en défendant la position de votre pays, vous développerez votre aisance à l’oral ainsi que vos capacités d’argumentation  De plus, si les conditions sanitaires le permettent, cette expérience vous offrira l’opportunité de rencontrer des élèves motivés rassemblés le temps de quelques jours dans cette belle capitale espagnole qu’est Madrid !  

 Quels rôles à l’EUROmad ?

  • Les présidents : La présidence travaille en équipe pendant plusieurs mois pour organiser, réaliser et assurer le bon fonctionnement du projet. Ce groupe, composé de 10 élèves de Terminale, s’occupent plus particulièrement des Affaires étrangères, de la Communication et de l’Organisation.
  • Les commissaires : Chaque commissaire se voit attribuer une commission, dans laquelle il ou elle s’occupe de modérer et d’orchestrer les échanges entre délégués, pour ainsi arriver à un accord final entre États. 

De plus, à partir de la problématique choisie avec les présidents, les commissaires sont chargés de rédiger un Rapport, au préalable de la modélisation, qui sert de soutien et d’assistance aux délégués pour rédiger leur Texte de Politique Générale (TPG) et pour préparer les débats. 

En outre, ils proposent un Projet de Texte Juridique, qui rassemble les thèmes à aborder au cours des débats, mais qui sert également de ligne directrice pour le débat. À la fin des débats, il sera voté dans son intégralité, avec toutes les propositions de délégués qui auront été retenues, par le vote.

  • Ministre/Chef d’État : Plus couramment nommés délégués, ils sont chargés de défendre les intérêts du pays leur ayant été attribué, au sein d’une commission, abordant un sujet ou thème spécifique. Ainsi, le délégué s’engage non seulement par le débat, mais aussi par la rédaction d’un TPG. Ce texte présente la position, et la ligne d’action envisagée par le délégué, par rapport à la problématique de sa commission. De plus, le TPG sert également de support aux autres Ministres et Chefs d’État, qui peuvent ainsi envisager des alliances ou encore, des contre-stratégies.

Les journalistes : Ils jouent un rôle d’observateur lors des débats, dans une commission qui leur est attribuée. À la fin de chaque séance, ceux-ci rédigent un article faisant le bilan des faits marquants de la journée, qui est par la suite publié sur le site. Parallèlement, ils sont en mesure d’interrompre, à un moment donné, les débats pour annoncer les breaking news, qui déstabilisent les délégués et relancent un défi inattendu par rapport à la problématique. Cependant, ce n’est pas tout. Cette année les journalistes auront un rôle encore plus important, et pourront mettre à profit leurs qualités et compétences en photographie, vidéographie, et écriture, pour ne citer que qulques unes.